Covid-19



LES GESTES BARRIÈRE RESTENT LES PLUS EFFICACES

Pour limiter la circulation du virus et se protéger, les gestes barrière restent les plus efficaces :

· Se laver très régulièrement les mains avec de l’eau et du savon

· Tousser ou éternuer dans son coude

· Se moucher avec un mouchoir à usage unique qu’il faut mettre ensuite dans une poubelle

· Éviter de se serrer la main et de s’embrasser



CONSIGNES SANITAIRES POUR PROTEGER AU MIEUX LES PERSONNES A RISQUES

Comme vous le savez, nous ne sommes pas tous égaux face au virus. Certaines personnes sont considérées comme plus fragiles, et risquent de contracter des formes graves de la Covid-19. Face à l’évolution de la situation épidémique, il est indispensable de continuer à sensibiliser ces personnes ainsi que leurs proches au respect strict des gestes barrières qui ne sont pas suffisamment appliqués.

Leur protection dépend d’elles-mêmes et aussi des comportements de leur entourage vis-à-vis d’elles. Leur entourage peut être porteur de l’infection et la transmettre sans s’en rendre compte. C’est pourquoi il est nécessaire que chacun porte un masque lors des rencontres familiales et amicales, respecte une distance physique, se salue sans se serrer la main, ni ne s’embrasse, et se lave fréquemment et rigoureusement les mains.

www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante....


LE PORT DU MASQUE EST LEVE...

L’obligation générale du port du masque en extérieur est ainsi levée à compter du jeudi 17 juin 2021.

Celui-ci ne sera plus exigé sur la voie publique, comme dans les parcs et jardins, ou encore sur les plages.

Ainsi, les Français peuvent retirer leur masque :

  • Les enfants dans la cour de récréation
  • Dans les établissements de plein air, tels que les stades ou les tribunes, à la condition que la distance de 2 mètres entre les groupes soit bien respectée
  • Pendant les activités professionnelles en extérieur, s’il n’y a pas de risque de contamination. Par exemple : un travailleur en bâtiment pourra enlever son masque sur un chantier s’il est à distance d’autrui, alors qu’un serveur de restaurant, en contact permanent avec le public, devra le garder. Le protocole national entreprises sera ajusté en ce sens.

...MAIS RESTE OBLIGATOIRE DANS CERTAINES SITUATIONS

Le port du masque reste toutefois obligatoire en extérieur dans les situations où les règles de distanciation ne peuvent s’appliquer. Il s’agit d’une règle de bon sens : lorsque la proximité avec les autres et la fréquentation d’un lieu sont importants, porter le masque permet de se protéger et de protéger les autres.

Les Français doivent ainsi garder leur masque :

  • Lorsqu’ils se trouvent dans des files d’attente, dans des marchés ou brocantes, aux abords des écoles au moment d’emmener ou récupérer leurs enfants, à l’entrée ou à la sortie des cérémonies cultuelles, dans les transports en commun, sur les quais de gare ou encore aux abords des gares, ports et aéroports par exemple
  • De la même façon, les personnes qui participeront à des manifestations, festivals ou spectacles organisés sur la voie publique auront à porter le masque. Les autorités locales pourront en outre apprécier s’il convient, aux horaires d’affluence, de demander le port du masque dans les rues commerçantes ou zones piétonnes très fréquentées.

Les dérogations qui prévalaient jusque-là au port du masque pour les personnes handicapées et les enfants de moins de 11 ans continueront de s’appliquer dans les quelques situations où le port du masque continuera d’être exigé en extérieur.

Ces nouvelles règles sont en vigueur à compter de ce jeudi 17 juin et sont fixées par arrêté des préfets de département, qui gardent la possibilité de procéder à des ajustements des règles relatives au port du masque en extérieur en fonction de l’évolution de la situation sanitaire de leur territoire. En particulier, les représentants de l’État en outre-mer pourront adapter ces nouvelles règles aux situations locales.

Les règles aujourd’hui en vigueur pour le port du masque en intérieur restent quant à elles inchangées à ce stade : bureaux, commerces, services publics, spectacles couverts, etc.


Cette évolution positive de la situation sanitaire mène à l’adaptation de certaines mesures restrictives :

  • Fin du port du masque en extérieur sauf exceptions (regroupements, files d’attente, marchés, stades…). Les arrêtés préfectoraux sur le port du masque seront modifiés dès le jeudi 17 juin. Le port du masque dans les milieux clos reste obligatoire (entreprises, magasins, transports…)
  • Levée du couvre-feu à 23h00 dès le dimanche 20 juin
  • Les jauges pour l’accueil du public sont maintenues jusqu’au 30 juin. Les précisions quant aux nouvelles règles à compter du 1er juillet seront annoncées la semaine prochaine.
    Port du masque : l’évolution des règles au 17 juin

A compter du 9 août, le « pass sanitaire » est obligatoire et s’applique pour :

  • Les activités de restauration commerciale (bars et restaurants, y compris sur les terrasses), à l’exception de la restauration collective ou de vente à emporter de plats préparés, de la restauration professionnelle routière et ferroviaire, du « room service » des restaurants et bars d’hôtels et de la restauration non commerciale, notamment la distribution gratuite de repas.
  • Les foires et salons professionnels, et les séminaires professionnels.
  • Les services et établissements de santé, sociaux et médico sociaux, pour les personnes accompagnant ou rendant visite aux personnes accueillies dans ces services et établissements ainsi que pour celles qui y sont accueillies pour des soins programmés. Cette mesure, qui s’applique sous réserve des cas d’urgence, n’a pas pour effet de limiter l’accès aux soins .
  • Les déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux (vols intérieurs, trajets en TGV, Intercités et trains de nuit, cars interrégionaux).
  • Les grands magasins et centres commerciaux de plus de 20 000 m², sur décision du préfet du département, lorsque leurs caractéristiques et la gravité des risques de contamination le justifient, dans des conditions garantissant l’accès des personnes aux biens et services de première nécessité ainsi qu’aux moyens de transport accessibles dans l’enceinte de ces magasins et centres.

À compter du 30 août 2021, le « pass sanitaire » peut être rendu applicable aux personnes et aux salariés qui interviennent dans ces lieux, établissements, services ou événements.

Le « pass sanitaire » sera obligatoire pour les mineurs âgés de 12 à 17 ans à compter du 30 septembre.

Pass sanitaire
Pass sanitaire et masque 18 août 2021



LES GESTES BARRIÈRE RESTENT LES PLUS EFFICACES

Pour limiter la circulation du virus et se protéger, les gestes barrière restent les plus efficaces :

· Se laver très régulièrement les mains avec de l’eau et du savon

· Tousser ou éternuer dans son coude

· Se moucher avec un mouchoir à usage unique qu’il faut mettre ensuite dans une poubelle

· Éviter de se serrer la main et de s’embrasser



CONSIGNES SANITAIRES POUR PROTEGER AU MIEUX LES PERSONNES A RISQUES

Comme vous le savez, nous ne sommes pas tous égaux face au virus. Certaines personnes sont considérées comme plus fragiles, et risquent de contracter des formes graves de la Covid-19. Face à l’évolution de la situation épidémique, il est indispensable de continuer à sensibiliser ces personnes ainsi que leurs proches au respect strict des gestes barrières qui ne sont pas suffisamment appliqués.

Leur protection dépend d’elles-mêmes et aussi des comportements de leur entourage vis-à-vis d’elles. Leur entourage peut être porteur de l’infection et la transmettre sans s’en rendre compte. C’est pourquoi il est nécessaire que chacun porte un masque lors des rencontres familiales et amicales, respecte une distance physique, se salue sans se serrer la main, ni ne s’embrasse, et se lave fréquemment et rigoureusement les mains.

www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante....


LE PORT DU MASQUE EST LEVE...

L’obligation générale du port du masque en extérieur est ainsi levée à compter du jeudi 17 juin 2021.

Celui-ci ne sera plus exigé sur la voie publique, comme dans les parcs et jardins, ou encore sur les plages.

Ainsi, les Français peuvent retirer leur masque :

  • Les enfants dans la cour de récréation
  • Dans les établissements de plein air, tels que les stades ou les tribunes, à la condition que la distance de 2 mètres entre les groupes soit bien respectée
  • Pendant les activités professionnelles en extérieur, s’il n’y a pas de risque de contamination. Par exemple : un travailleur en bâtiment pourra enlever son masque sur un chantier s’il est à distance d’autrui, alors qu’un serveur de restaurant, en contact permanent avec le public, devra le garder. Le protocole national entreprises sera ajusté en ce sens.

...MAIS RESTE OBLIGATOIRE DANS CERTAINES SITUATIONS

Le port du masque reste toutefois obligatoire en extérieur dans les situations où les règles de distanciation ne peuvent s’appliquer. Il s’agit d’une règle de bon sens : lorsque la proximité avec les autres et la fréquentation d’un lieu sont importants, porter le masque permet de se protéger et de protéger les autres.

Les Français doivent ainsi garder leur masque :

  • Lorsqu’ils se trouvent dans des files d’attente, dans des marchés ou brocantes, aux abords des écoles au moment d’emmener ou récupérer leurs enfants, à l’entrée ou à la sortie des cérémonies cultuelles, dans les transports en commun, sur les quais de gare ou encore aux abords des gares, ports et aéroports par exemple
  • De la même façon, les personnes qui participeront à des manifestations, festivals ou spectacles organisés sur la voie publique auront à porter le masque. Les autorités locales pourront en outre apprécier s’il convient, aux horaires d’affluence, de demander le port du masque dans les rues commerçantes ou zones piétonnes très fréquentées.

Les dérogations qui prévalaient jusque-là au port du masque pour les personnes handicapées et les enfants de moins de 11 ans continueront de s’appliquer dans les quelques situations où le port du masque continuera d’être exigé en extérieur.

Ces nouvelles règles sont en vigueur à compter de ce jeudi 17 juin et sont fixées par arrêté des préfets de département, qui gardent la possibilité de procéder à des ajustements des règles relatives au port du masque en extérieur en fonction de l’évolution de la situation sanitaire de leur territoire. En particulier, les représentants de l’État en outre-mer pourront adapter ces nouvelles règles aux situations locales.

Les règles aujourd’hui en vigueur pour le port du masque en intérieur restent quant à elles inchangées à ce stade : bureaux, commerces, services publics, spectacles couverts, etc.


Cette évolution positive de la situation sanitaire mène à l’adaptation de certaines mesures restrictives :

  • Fin du port du masque en extérieur sauf exceptions (regroupements, files d’attente, marchés, stades…). Les arrêtés préfectoraux sur le port du masque seront modifiés dès le jeudi 17 juin. Le port du masque dans les milieux clos reste obligatoire (entreprises, magasins, transports…)
  • Levée du couvre-feu à 23h00 dès le dimanche 20 juin
  • Les jauges pour l’accueil du public sont maintenues jusqu’au 30 juin. Les précisions quant aux nouvelles règles à compter du 1er juillet seront annoncées la semaine prochaine.
    Port du masque : l’évolution des règles au 17 juin

A compter du 9 août, le « pass sanitaire » est obligatoire et s’applique pour :

  • Les activités de restauration commerciale (bars et restaurants, y compris sur les terrasses), à l’exception de la restauration collective ou de vente à emporter de plats préparés, de la restauration professionnelle routière et ferroviaire, du « room service » des restaurants et bars d’hôtels et de la restauration non commerciale, notamment la distribution gratuite de repas.
  • Les foires et salons professionnels, et les séminaires professionnels.
  • Les services et établissements de santé, sociaux et médico sociaux, pour les personnes accompagnant ou rendant visite aux personnes accueillies dans ces services et établissements ainsi que pour celles qui y sont accueillies pour des soins programmés. Cette mesure, qui s’applique sous réserve des cas d’urgence, n’a pas pour effet de limiter l’accès aux soins .
  • Les déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux (vols intérieurs, trajets en TGV, Intercités et trains de nuit, cars interrégionaux).
  • Les grands magasins et centres commerciaux de plus de 20 000 m², sur décision du préfet du département, lorsque leurs caractéristiques et la gravité des risques de contamination le justifient, dans des conditions garantissant l’accès des personnes aux biens et services de première nécessité ainsi qu’aux moyens de transport accessibles dans l’enceinte de ces magasins et centres.

À compter du 30 août 2021, le « pass sanitaire » peut être rendu applicable aux personnes et aux salariés qui interviennent dans ces lieux, établissements, services ou événements.

Le « pass sanitaire » sera obligatoire pour les mineurs âgés de 12 à 17 ans à compter du 30 septembre.

Pass sanitaire
Pass sanitaire et masque 18 août 2021

Agenda de la Commune

Dimanche 15 août 2021

Pique-nique champêtre
Le comité des fêtes organise des animations. Réservation avant le 5 août 2021.
Par suite des nouvelles restrictions sanitaires, les personnes désirant manger sur le site devront posséder le pass sanitaire obligatoirement.


Août 2021

Ateliers numérique
France Services à Boën-sur-Lignon.


Mardi 21 septembre 2021

Événement nouveau départ professionnel
Espace Guy Poirieux à Montbrison.
Lire la suite

Bibliothèque

Permanences
Pour le mois d’août tous les samedis de 10h à 12h.
Pass sanitaire obligatoire.
Lire la suite

Réunion d’information sur le compostage

Dates des réunions et lieux
Lire la suite

Prêt de Broyeur

Chaque foyer peut bénéficier d’une demi-journée de location de broyeur gratuit par an.
Lire la suite

Toutes les dates

Horaire d'ouverture mairie

tel : 04 77 24 60 45


Le secrétariat est ouvert au public :
• Le lundi et le vendredi de 8h30 à 11h00
• Le mardi de 9h30 à 11h00
• Le jeudi de 14h à 18h


Permanence maire adjoint :
• Le lundi de 9h00 à 11h00.
Les autres jours sur rendez vous